Pensez Blockchain

 

L'écosystème de la chaîne de blocs

 

Dixh7loWkAAuqtq.jpg-large.jpeg

Les types de chaîne de blocs

 

Il existe trois types de chaîne de blocs : publique, privée et hybride. Les spécialistes de la chaîne de blocs croient que cette technologie ne peut être privatisée, puisqu’elle a été conçue comme étant ouverte, gratuite et partagée.

 

 

Les chaînes de blocs publiques

Les chaîne de blocs publiques sont accessibles à tous que ce soit en termes de lecture (libre accès au registre), d’usage (envoi de transactions en pair-à-pair) et de participation au bon fonctionnement du réseau (validation des transactions). Les transferts de droits ou de valeurs transitent de manière transparente et les utilisateurs y opèrent sous pseudonyme[1].

[1]« Clé servant d’adresse sur une blockchain. Connue de tous, elle permet à un émetteur de désigner un destinataire. » (https://blockchainfrance.net/le-lexique-de-la-blockchain/)

BCgraphicelement-3.png
 

 
rawpixel-589084-unsplash.jpg

Les chaînes de blocs privées

Les chaîne de blocs privées sont réservées à certains acteurs, détenant le droit de validation des transactions et seuls ces individus autorisés ont accès au contenu des blocs. Pour les grandes entreprises, notamment les banques et les institutions gouvernementales, la chaîne de blocs privée présente plusieurs attraits comparativement aux bases de données traditionnelles.

 

Synthèse des chaînes de blocs privées et publiques

Source : Investment Managers

Source : Investment Managers

 

 

 

 

 

 

2018/06/27 - Jade-Élie Savoie